Souvenir Yves Gourd

Coursier qui ne se liait pas facilement, taiseux et solitaire, il faisait sa course sans s’occuper de quiconque. Mis à part ses deux frères Lucien et Yvon il ne fréquentait personne dans le peloton. Ce petit gabarit véritable paquet de fibres nerveuses, explosif en bosse et solide rouleur est toujours resté un coureur trop méconnu […]

YVES GOURD

Coursier qui ne se liait pas facilement, taiseux et solitaire, il faisait sa course sans s’occuper de quiconque. Mis à part ses deux frères Lucien et Yvon il ne fréquentait personne dans le peloton. Ce petit gabarit véritable paquet de fibres nerveuses, explosif en bosse et solide rouleur est toujours resté un coureur trop méconnu du grand public. Il créa une belle surprise lors de son premier titre du Limousin, quand dans la dernière épreuve 85 km chrono il atomisa tous les meilleurs coureurs du comité pour décrocher la palme. Sur le moment beaucoup pensèrent que ce résultat restait chanceux. Mais deux ans plus tard il eut la délicatesse de recommencer justifiant le vieil adage «le facteur sonne toujours deux fois » faisant taire une bonne fois pour toutes tous  les esprits chagrins. Deux autres courses ont situé notre homme sur la planète cycliste, le grand prix de Belvès pro qu’il s’octroya devant V.Huot, A.Dupré, A.Lesca etc et son formidable grand prix de Saint Julien où il fit exploser à la pédale le tout nouveau champion du Limousin R.Poulidor en personne. Dommage que ce très bon coursier ne fut pas accompagné plus souvent, par la motivation et l’envie de réaliser de belles courses. Après sa jolie carrière régionale, il deviendra gardien d’immeuble puis chauffeur de bus. Ce solitaire dans l’âme qui avait coupé tout contact avec le milieu du cyclisme, vient de nous quitter ce 1e octobre à l’âge de 83 ans.

Il avait porté les couleurs des clubs de : Stade Foyen 1948 à 1950, Girondins de Bordeaux 1951 à 1953, Association Sportive Eymetoise 1954 à 1960 et Sainte Foy La Grande pour sa dernière saison en 1961.

Ses principales victoires : Champion de Guyenne sur route des sociétés avec le stade Foyen1950, GP. de Réaux-Vélines 1950 et 1951, Talence- Labouheyre 1951, GP.de St.Emilion, Sauveterre de Guyenne 1952, 2e du championnat de France militaire sur route 1952, 1e du Tour du Bergeracois 1953, 1e des GP du : Fleix, Cercoux 1953, Pellegrue, Le Fleix 1954, Langon, Eymet, les grands vins de Bergerac 1955, le grand huit Baignois, nocturne de Montpon1956, Le Pizou, le Philips à Langon, Belves 1957, Chalais 1958, Augignac , Saint Julien 1959, l’Isle sur Dordogne 1960.

Gérard Descoubes

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Articles récents

Toutes les news du mois

CYCLE&RUNNING E.LECLERC à MARMANDE

Commentaires récents

Faire une donation

Sud Gironde - CYCLISME a besoin de votre générosité. Pourquoi ?

Rejoignez-nous !