2 disparitions : Hugues Andrieux et Stéphane Belot

 Hugues Andrieux est mort Le talentueux coureur Toulousain des années cinquante/soixante, vient d’être victime d’un accident tragique peu banal. Alors qu’il faisait du vélo avec une amie, sur la piste cyclable qui longe le Canal du Midi ; à la sortie d’une courbe contournant un pilier support de l’autoroute, il ne redressa pas sa trajectoire et […]

 Hugues Andrieux est mort

ANDRIEU

Le talentueux coureur Toulousain des années cinquante/soixante, vient d’être victime d’un accident tragique peu banal. Alors qu’il faisait du vélo avec une amie, sur la piste cyclable qui longe le Canal du Midi ; à la sortie d’une courbe contournant un pilier support de l’autoroute, il ne redressa pas sa trajectoire et s’échoua dans l’eau. Son amie qui le suivait plongea aussitôt pour le secourir, mais gêné par le poids de son vélo dont il n’avait pu se désolidariser, il était entrainé par le fond, les efforts de son amie restants vains. Bien que très rapidement sur place, les pompiers ne pouvaient le ramener à la vie, ainsi disparaissait à l’âge de 78 ans l’un des plus brillants coursiers du Midi-Pyrénées.

Durant sa carrière débutée en 1952 et terminée en 1964 il remporta 10 titres de Champion des Pyrénées sur piste toutes disciplines confondues. Sur route il décrocha 5 titres des sociétés 1955, 59, 60, 62, 63 avec le glorieux Toulouse Cycliste Super-Lait. Sur son palmarès figurent aussi  des victoires dans les GP de : Cahors, Villemur, Lombers 53, le circuit de Toulouse 54, Lunel 59, Lalbenque, Graulhet, le Tour de Haute-Garonne 60, Villemur, Verdun sur Garonne Savènes61, Lavaur, Carcassonne 62, Mirepoix 63, Nohic St. Jean l’Union 64.

Gérard Descoubes

_______________________________________________________________

Stéphane Belot disparait à l’âge de 30 ans

STEPHANE BELOT

Ce garçon d’aspect rugueux et au caractère bien trempé, avait fait découvrir son style d’allure tonique et explosif sur le vélo, aux spectateurs aquitains durant la saison 2009. Cette année-là quittant sa Normandie natale il avait pris licence à l’ Union Cycliste d’Artix. Au départ de toutes les plus grandes courses du Comité d’Aquitaine, il ne trouva jamais la voie du succès, car hélas, il se trouvait déjà davantage dans les souvenirs que dans les projets d’une éventuelle carrière cycliste. Il avait créé la surprise en devenant Champion de France de cyclo-cross espoir en 2004, brulant la politesse à des coureurs comme S. Chainel, J. Belgy, J. Hivert  etc.  Sélectionné quinze jours plus tard pour représenter la France au Mondial de la spécialité il échouera à une modeste 26e place. Catalogué comme un espoir du cyclo-cross il ne fit qu’illusion, et préféra très vite se tourner vers la route. Il s’imposera dans les GP de : Vassy 2004, Periers, La Haye du Puits, St. Vigord le Grand 2005, et dans la semi-classique Cherbourg –Octeville en 2004.  Sous les couleurs du maillot d’Artix il s’était classé 5e de la Primevère Montoise et avait connu le succès dans les cyclo-cross de Valognes, La Soussaye, Bacqueville. En 2010 il émigrait vers le C. G. Orléans, sans résultat et rattrapé par la …patrouille, il préférait raccrocher. Il vient de décéder le 17 mai dernier dans un hôpital de Caen.

Gérard Descoubès

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Articles récents

Toutes les news du mois

CYCLE&RUNNING E.LECLERC à MARMANDE

Commentaires récents

Faire une donation

Sud Gironde - CYCLISME a besoin de votre générosité. Pourquoi ?

Rejoignez-nous !