Thierry Barrault est mort

Thierry Barrault est mort Doté d’un style harmonieux et élégant en machine, il était ce qu’on appelle un joli coureur. Ce garçon sympathique restait l’un de nos meilleurs amateurs nationaux de sa génération .Accompagné de son panel de qualités très diverses, il dégageait toutes les assurances pour faire un excellent pro. Hélas en trois années […]

Thierry Barrault est mort
THIERRY BARRAULT 1985
Doté d’un style harmonieux et élégant en machine, il était ce qu’on appelle un joli coureur. Ce garçon sympathique restait l’un de nos meilleurs amateurs nationaux de sa génération .Accompagné de son panel de qualités très diverses, il dégageait toutes les assurances pour faire un excellent pro. Hélas en trois années passées dans la reine des catégories, il ne put jamais y exprimer son talent .Aussi bien chez La Redoute Motobécane où il passa deux saisons que chez Miko-Carlos son ultime équipe pro, il ne remporta pas le moindre succès. Encore aujourd’hui, en se souvenant de lui, l’on ne peut s’empêcher de se poser cette question ‘’ comment un tel coureur, se retrouva sans contrat digne de ce nom fin 1986, sans que la moindre équipe ne lui fasse une place en son sein pour lui éviter de redescendre amateur’’ Déçu, pour continuer sa carrière, il signera dans le plus grand club national l’A.C.B.B. dont il deviendra un des leaders. Dès son retour chez les purs il va s’imposer comme l’un des cracks de la catégorie. A sa retraite cycliste fin 1990, il devint commercial chez Mavic Durant son périple cycliste il a porté les couleurs des clubs suivants : 1976 à 1982 U.V. Poitevine, 1983 à 1986 Vélo Club de Roubaix, 1987 à 1990 A.C.B.B.
Thierry était né le 3 juillet 1960 à Poitiers, il est décédé d’un A.V.C. le 14 juillet dernier.
SON PALMARES : 2e du championnat de France junior des sociétés sur route en 1977,1e de Paris-Beaugency en 1981, 1e des GP : des Marbriers à Bellignies, de St. Hilaire la Treille,2e de Paris-Montargis, 2e de Paris-Mantes,5e de Paris-Vailly, 7e de la Palme d’Or,13e du Tour de Yougoslavie en 1982,1e du GP de l’Equipe C.V.19e , d’une étape du Tour du Maine et Loire, du Challenge Picon(classement aux points sur l’année en Flandres-Artois),2e de Paris-Rouen,3e de Paris –Fécamp,5e de Paris-Auxerre en 1983, 1e de Manche Atlantique, de Paris-Barentin, du circuit de Saône et Loire, de Paris-Epernay, des Gp de : Vera de Bidassoa (essor-basque), de Clos-Gauthier, de la nocturne de Châtellerault en 87, 1e du Trophée Robert Gauthier, de Nantes-Segrée, des 1ere et 2e étape du Tour de Seine et Marne, de Paris-Conneré, d’une étape de la Mi-août Bretonne, du Trophée des Milandes à Castelnau-Chapelle,10e du championnat de France sur route en 1988,1e des 2e et 3e étape et du général du circuit Berrichon, de Terce-Terce, de la 1e étape du Tour de la Somme, de la 1e étape et du général du GP de la Liberté Dimanche, du GP de St. Laurent sur Gorre, en 1989, 1e du circuit Boussaquin et de Paris-Montargis en 1990.Pour mieux le situer chez les Pros voilà ses meilleurs résultats : 22e de l’Etoile de Bessèges, 35e de Paris-Roubaix,61e de Gan-Wevelgem en 1984,5e à Fourmies, 13e de Creteil-Chaville,15e de Paris-Camembert, 19e du Tour des Flandres(1e Français)en 1985, 4e du Tour de Vendée,8e du Tour de l’Oise, 10e du championnat de France sur route en 1986.Pistard à ses heures il disputa les plus grands six jours de la planète :11e à Dortmund,14e à Berlin en 1985,13e à Stuttgart, 17e à Paris en 1986.Il pratiqua également le demi-fond : 2e du championnat de France et 4e d’une manche de la coupe du monde de la spécialité en 1986.
Gérard Descoubes

3 Commentaires

    David20 juillet 2014

    5

    Je rejoins les deux précédents commentaires, cette triste nouvelle a été, et reste, très douloureuse.
    Depuis de nombreuses années, on connaissait Thierry et on avait forgé une relation qui dépassait le cadre professionnel. Que cette dernière ascension vers l’éternel soit la plus belle. Repose en paix et beaucoup de courage pour ta famille.

    Laurent19 juillet 2014

    7

    Triste nouvelle, il va beaucoup manquer à la grande famille des vélocistes du sud ouest. C’était vraiment un chouette gars sur qui on pouvais compter. je suis très touché par sa disparition et Mavic sans Thierry sera plus le même Mavic……..

    Jean-Claude BALLION18 juillet 2014

    19

    …et ce qui n’est pas noté : un gars super ! un gentil !!!!!!!!! RIP Thierry….depuis quelques jours je suis triste et abattu.

Laisser un commentaire

Articles récents

Toutes les news du mois

CYCLE&RUNNING E.LECLERC à MARMANDE

Commentaires récents

Faire une donation

Sud Gironde - CYCLISME a besoin de votre générosité. Pourquoi ?

Rejoignez-nous !