MONSIEUR ANDRE NACQ quitte la piste

MONSIEUR ANDRE NACQ quitte la piste Il avait débuté en 1935 en disputant le grand prix des nourrissons, alors qu’il cueille ses premiers bouquets sur la route, il contracte une grave pneumonie qui l’éloigne des compétitions jusqu’en 1939. Apte à recourir il va résolument tourner le dos à la route, pour se consacrer uniquement à […]

ANDRE NACQ JUIN 1930 001

MONSIEUR ANDRE NACQ quitte la piste

Il avait débuté en 1935 en disputant le grand prix des nourrissons, alors qu’il cueille ses premiers bouquets sur la route, il contracte une grave pneumonie qui l’éloigne des compétitions jusqu’en 1939. Apte à recourir il va résolument tourner le dos à la route, pour se consacrer uniquement à la piste et entrer dans la caste très fermée «des coureurs aux maillots de soie». Très vite, il va devenir une véritable «coqueluche» dans chaque vélodrome du grand Sud-Ouest, où la «gent » féminine ne pouvait rester insensible au charisme dégagé, par ce joli garçon brun élancé et toujours élégant. Ce monsieur racé, farceur à ses heures, aimait peut être trop les gourmandises de la vie pour réaliser une grande et belle carrière. Malgré des victoires dans des grands tournois de vitesse où il s’imposa devant les meilleurs mondiaux : H. Sensever (Champion de France) Werner Potzerneim (Ch.d’Allemagne pro.) Oscar Plattner le suisse Champion du Monde. André ne recherchait pas la gloire, il ne pensait qu’une chose, bien s’amuser, découvrir d’autres horizons, il reconnaissait y être parvenu au-delà de ses espérances. C’est sans aucun regret qu’il quittait le cyclisme à l’âge de 38 ans en 1957. C’est par une dernière pirouette de sa part qu’il tirait sa révérence, en décrochant le titre de Champion de Guyenne de vitesse individuelle pour son ultime saison, après avoir échoué cinq fois en finale du temps de sa splendeur. André restait un homme de cœur, chaleureux, fidèle en amitié, généreux, il fut aussi un commissaire de course avisé et chose très rare respecté et aimé de tous les coureurs.

On pensera encore souvent à vous Monsieur Nacq, notre consolation aujourd’hui c’est que vieillir reste un beau privilège et vous, vous avez réussi un très joli parcours.
Les grandes lignes de son palmarès sont une dizaine de titres de Champion de Guyenne de vitesse société, et qu’il faut ajouter à ces titres des victoires dans tous les Grands Prix sur piste du grand Sud-Ouest. Durant sa carrière André a porté les couleurs des clubs de : U. C. Bouscat 1935 à 1940, CAM 1942 à 1945, ASPO Midi 1946 à 1947, SAB 1948 à 1957. Il était né le : 28 décembre 1919 au Bouscat.

Gérard Descoubès

1 Commentaire

    alban cordoba22 janvier 2016

    88

    Je garde le souvenir de ses plaisanteries lorsqu’il venait nous voir et ” nous supporter ” sur les samedis cyclistes à Lescure.
    C’était toujours un plaisir de le voir, et de discuter car il avait le regard brillant de ceux qui adorent le vélo et les coureurs qui le pratique.

Laisser un commentaire

Articles récents

Toutes les news du mois

CYCLE&RUNNING E.LECLERC à MARMANDE

Commentaires récents

Faire une donation

Sud Gironde - CYCLISME a besoin de votre générosité. Pourquoi ?

Rejoignez-nous !