Dernier tour au Loustau à Mont de Marsan ?

La cloche tinte une dernière fois. Les concurrents de la course aux points vont produire leurs ultimes efforts sur la piste du Loustau… Vieux briscard de ce lieu historique , le Montois Damien Blanc ne laisse à personne l’honneur de franchir une dernière fois en tête la ligne d’arrivée. Les samedis cyclistes 2016 ont connu […]

La cloche tinte une dernière fois. Les concurrents de la course aux points vont produire leurs ultimes efforts sur la piste du Loustau… Vieux briscard de ce lieu historique , le Montois Damien Blanc ne laisse à personne l’honneur de franchir une dernière fois en tête la ligne d’arrivée.
Les samedis cyclistes 2016 ont connu leur épilogue ce 13 février. Les rafales de vent qui s’étaient déchaînées la veille n’annonçaient rien de bon. Pourtant, les coureurs qui s’étaient illustrés les semaines précédentes étaient bien là : en jeu les challenges attribués par les sponsors du club et les premiers titres de champions départementaux.
Sans surprise, le Dacquois Fabien Sélivert a confirmé chez les minimes sa supériorité manifeste. Malgré la belle résistance offerte par les jaune et noir (H. Durand, E. Gensous, B. Saint Sever, F. Beyrie, A. Bertrande), Fabien a fait carton plein. Au cours des 4 samedis cyclistes, il n’a laissé aucune victoire à ses adversaires. Voilà un gaillard qui se constituera vite un riche palmarès !

IMG_2532

Chez les cadets, un coureur a également dominé les débats : le sociétaire de Serres Castet, Thomas Cordeiro. Les Orthéziens Legagnoa et Menu, le Stadiste Bertrande et l’Aturine Emilie Perez l’ont bien titillé sans parvenir à le faire vaciller. Vainqueur du scratch et des 2 courses aux points, Thomas, absent le 1er samedi, a dû néanmoins laisser le challenge cadets à son valeureux rival Martial Legagnoa présent sur toutes les compétitions. G. Bertrande complète le podium ; lui aussi a montré de belles qualités qu’il devrait faire fructifier sur route.

IMG_2586

Les aînés, eux, se disputaient les premiers titres de l’année. A l’issue d’un superbe tournoi de vitesse ont été couronnés 2 sociétaires du Stade montois : en seniors, Antoine Bouveret, impressionnant de puissance (12”38 au 200m malgré le coquin de vent qui freinait fort dans la ligne opposée) et en juniors , frais émoulu de la catégorie cadets, Simon Lafage qui a su laisser à distance l’Aturin Latapi et son rapide coéquipier L. Dubreuil. Simon Lafage, insatiable, a récidivé à la course aux points, Latapi et Dubreuil complétant encore le podium. Dans la course au titre seniors, les jaune et noir ont neutralisé le brillant et vaillant Aturin Julien Rouzau (vainqueur du challenge des samedis cyclistes). Damien Blanc, le plus ingambe des Stadistes, a su s’imposer avec brio. Au fil des tours et des sprints, il a affirmé sa suprématie dans une discipline où endurance et vélocité doivent faire bon ménage. Antoine Bouveret, vainqueur du scratch et de l’épreuve de vitesse s’est contenté, lui, de la seconde place.

IMG_2574
Le rideau fermé sur ce prélude à la saison 2016, on interroge avec une certaine angoisse l’avenir. La cloche retintera-t-elle dans les années qui vont suivre au bord d’une piste montoise ? L’absence d’un anneau dans la capitale landaise risquerait de porter un coup fatal à l’un des plus beaux fleurons de notre ville, le Stade montois cyclisme si longtemps porté par Pierre Cescutti, le bâtisseur du Loustau. Pour que la mémoire de nos champions perdure, pour que vive le vélo sur notre territoire, nous ne pouvons nous passer d’un vélodrome. De même que l’Education nationale pour instruire les enfants a besoin d’écoles en bon état, le cyclisme pour former les jeunes a besoin d’un instrument adapté. Nous ne voulons pas dans quelques mois nous demander pour qui sonne le glas. Les yeux rivés sur le » planchot », nous voulons continuer à demander : pour qui tinte la cloche ?

Texte Jean Pierre Fontan , photos Jean louis Lacaule !!!

Remerciements à Lionel Gauzére.

Les classements sont ici

IMG_2600

IMG_2591

IMG_2582

IMG_2576

IMG_2572

IMG_2568

IMG_2523

IMG_2518

IMG_2509

IMG_2508

IMG_2503

IMG_2489

IMG_2478

…. les classements sont ici ….


2 Commentaires

    Dominique Boivineau18 février 2016

    19

    Pour avoir fréquenté ce lieu avec mes filles, qui faisaient parties de l’école de cyclisme, je peux témoigner de la joie des gamins, de rouler pour la première fois sur un vélodrome. Certes, certains étaient craintifs en voyant pour la première fois, cette anneau, mais à la fin de la journée, ils en redemandaient ! Nous les Périgourdins, nous comprenons, que mieux, les inquiétudes sur l’avenir de cet outil. Nous sommes le seul département d’Aquitaine, à ne pas avoir de piste. Les instances politiques et sportives ne semblent pas comprendre l’importance d’une telle infrastructure… dommage.

    Arnaud dominique17 février 2016

    16

    Triste nouvelle qui me désole. Mes plus belle victoires je les dois un grande de partie au vélodrome du Loustau. Trois étapes sur le Tout d’Espagne dont 2 photo fînish, le grand pros de Rennes À la photo finish, une étape tour de Catalogne à la photo finish une étape au Toir de l’Yonne international à la photo finish. Bien sur arrivées en petit groupe de 3 à 15 coureurs . Le savoir faire du sprint, moi qui n’était pas un sprinter, acquis sur cette piste du Loustau en a surpris plus d’un ! Autant de victoires a la photo fînish en venant sauter sur la ligne ne s’acquiert pas comme ça, cela se travaille !…..Sî on a les outils ! Quel désastre Sî on ne tourne plus sur le ” Loustau” !!!

Laisser un commentaire

Articles récents

Toutes les news du mois

CYCLE&RUNNING E.LECLERC à MARMANDE

Commentaires récents

Faire une donation

Sud Gironde - CYCLISME a besoin de votre générosité. Pourquoi ?

Rejoignez-nous !