Adieu Florent , on t’aimait bien …

Tu nous a joué un sale tour Florent … En cet après midi du mardi 10 Mai 2016 , tu as fait déplacer un sacré peloton en l’église de Barsac. Ils étaient nombreux tes amis cyclistes et ceux de la police . Tu faisais partie de leurs familles mais c’était la tienne que tu adorais […]

Mont Pujols 2016 139.jpg1.jpg2.jpg3.jpg4.jpg5.jpg6.jpg7

Tu nous a joué un sale tour Florent …
En cet après midi du mardi 10 Mai 2016 , tu as fait déplacer un sacré peloton en l’église de Barsac.
Ils étaient nombreux tes amis cyclistes et ceux de la police . Tu faisais partie de leurs familles mais c’était la tienne que tu adorais par-dessous tout. Je me souviens avoir fait la route avec toi vers l’ Essor Basque un jour ou Manon était souffrante , comment tu pensais à elle à chaque instant !!!
Les coursiers étaient venus de très loin parfois , les actuels que tu côtoyais il y a encore quelques jours et les plus anciens qui ne t’avaient pas oublié.
Les amis du vélo , organisateurs , sympathisants avaient tenu à faire le déplacement.
Ils étaient tous là pour rendre hommage à celui qui ne laissait pas indifférent , et aider Aurélie , Manon et tous les tiens à t’accompagner vers ce qui sera ta ligne d’arrivée.
Ce p..ain de mur que tu as percuté sur le circuit Boussaquin , que faisait il sur ta trajectoire ? Comme tout bon coureur cycliste tu en as pris des gamelles , tu t’es toujours relevé mais celle là aura été la derniére . Tu as lutté courageusement avec Aurélie à tes côtés , elle en a eu du courage mais c’était trop tu n’as pas pu gravir l’obstacle.
A écouter religieusement toutes les paroles prononcées aujourd’hui en cette église , à voir les mines déconfites et les yeux rougis , il était difficile de t’imaginer autrement que comme un homme bien.
Tu vas rejoindre les coursiers partis trop tôt eux aussi et il y en a eu beaucoup ces temps ci . Vous allez en raconter des histoires de cyclistes disparus dans leur passion.
Je t’ai vu gagner quelques courses au courage toi le teigneux que rien ne rebutait , toujours partant pour donner le meilleur de toi-même parfois au détriment de tes collégues qui n’appréciaient pas toujours , tu faisais le spectacle comme on dit ….
Nous ne verrons plus ta frêle carcasse sans cesse à l’attaque . Le « TUC » , « MUSCLOR » comme aimaient te surnommer tes copains tu vas nous manquer mais c’est surtout à Aurélie , Manon et tous les tiens que je pense en ce moment.
Adieu Florent on t’aimait bien.
Guy Dagot

6 Commentaires

    Renato PERLETTI24 mai 2016

    15

    “Hey Florent”…?
    Relisant l’Hommage que t’ont adressé Guy,Steff’,J Marc — et combien Mérité ! –,me relisant aussi,je me posais la question de savoir comment serait pris le sens de mon msg du 10 mai…,qui pouvait paraitre “”ambigu”” pour le moins…!
    Mais je suis rassuré : dans cette Famille qu’est le Vélo, l’Esprit qui domine avant la victoire,avant la ligne d’arrivée, c’est dans le seul Cyclisme qu’il existe,sans pour cela le croire Supérieur à tous autres sports. Alors oui je redis, — ce que je crois avoir appris…dur-dur parfois…. & certains me comprennent… — : c’est que Rien ne se Gagne,mais tout se Mérite ! Toi,Florent,je sais que tu l’avais compris à mesure que je tapais ce msg…
    Et…si…là…où…vous…êtes…,il y a une course en vue…,prends la roue de mon FRERE Claudio…: tu pourras alors battre Marino… au sprint….!!!!
    Allez ! SALUT à Toi & à TOUS,là-bas…& içi !

      Jean-Marc Rouxel26 mai 2016

      16

      Aucune inquiétude Renato, nous sommes tous de la même famille
      Il doit y avoir un sacré peloton la haut et une belle entre-aide également

        Renato PERLETTI26 mai 2016

        15

        Salve Jean-Marc & Merçi, car me relisant, je “gambergeais…” sur le sens que pouvait donner mon msg !! Oui : Quel Peloton “La-haut ou La-bas…”” — (moi passionné par la Physique & l’Univers…) — ! Ont-ils un Vélo ou des Ailes…? ( J’ai un couple de Colombes & il m’arrive de leur parler…pour essayer d’en savoir un peu plus…mais pas un mot !! Tu vois jusqu’où çà m’emmène,parfois….)! Quoi d’étonnant à ce que je n’ai jamais pu battre le Père de Pierrick…au sprint !!! Ouais ,l’entraide,la Solidarité,le respect & tant d’autres choses qui semblent avoir disparu…!! Mais pas pour Tous ,heureusement & mm à 73 balais, je continue de rester Optimiste & d’Aimer la VIE. Aprés ? Ma foi : j’sais + qui disait :* Au bout du Silence,se trouve la Réponse…* Alors,nous ,rescapés de cette ECOLE de VIE qu’est le VELO,continuons de penser que nous irons aussi LES rejoindre dans ce PELOTON & qu’à coups de pédales ou d’ailes, on se tirera quelques “bourres”,encore et toujours…! Salut à Toi & Tous,içi !

    Reimherr Stéphane11 mai 2016

    18

    Adieu mon ami , je garderai en souvenirs tous les excellents moments que nous avons passé ensemble.
    Tu n’étais pas un champion , mais tu faisais tout pour y arriver….quel exemple pour moi , que de te voir te battre à chaques instants , même si la cause était parfois perdue d’avance . Tu avais cette foi du débutant qui faisait que jamais tu ne reculais .Tu as su conquérir le respect des tes coéquipiers ainsi que tes adversaires . Tu as d’ailleurs dû le constater hier , que de monde …
    Veilles sur nous , de là haut , et si tu vois que nous manquons de panache , viens nous souffler dans les oreilles pour nous réveiller .
    Un dernier petit mot pour ta petite femme et ta petite Manon . Sache que nous serons toujours là , pour elles ; elles ont été fortes depuis ce jour maudit , et nous tâcherons de nous montrer à la hauteur , dès que le besoin s’en fera sentir…
    Mon ami , je te dis au revoir .
    Stef

    Jean-Marc Rouxel11 mai 2016

    16

    L’Eglise de Barsac était effectivement trop petite pour contenir famille, proches, collègues et cyclistes. Nous l’avons accompagné comme nous avons pu en toute sincérité et c ‘est à ce moment que nous avons probablement compris ce que signifiait ce terme. On ne prend pas la place de quelqu’un, on marche avec lui tout simplement à ses côtés en le laissant libre de choisir son chemin. Son navire s’éloigne vers l’infini, il part serein et courageux. Cette fin de vie nous fait réfléchir à ce que nous sommes et surtout comment nous devons nous comporter. Cette dernière nous aura montré ce que peuvent être des sentiments sincères, soyons simples et vrais, bannissons toute pudeur et disons lui ainsi qu’à ses proches que nous sommes à leurs côtés. Salut le TUC
    Le CCM47

    Renato PERLETTI10 mai 2016

    15

    “” Hey Florent””…??… **Pour tout …– c’est ce que je crois,moi….. — Rien ne se gagne,mais TOUT SE MERITE !** En courses,comme dans la VIE…..
    L’Hommage que t’a rendu Guy , en est l’Exemple !
    A plus…,à Tous !!
    Et une PENSEE SOLIDAIRE A TOUS LES TIENS,!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Renato perletti.

Laisser un commentaire

Articles récents

Toutes les news du mois

CYCLE&RUNNING E.LECLERC à MARMANDE

Commentaires récents

Faire une donation

Sud Gironde - CYCLISME a besoin de votre générosité. Pourquoi ?

Rejoignez-nous !