Election de Vincent Dedieu à la tête de la Nouvelle Aquitaine

Vincent Dedieu 1° Président du Comité Nouvelle-Aquitaine …. article , photos Jean Pierre Bigeon , merci ! L’U. A. La Rochefoucauld du président Bernard Périllaud avait mis « les petits plats dans les grands » pour recevoir à Taponnat, cette Assemblée Générale Extraordinaire réunissant les anciens Comités d’Aquitaine, du Limousin et du Poitou-Charentes, pour donner […]

Vincent Dedieu 1° Président du Comité Nouvelle-Aquitaine

…. article , photos Jean Pierre Bigeon , merci !

L’U. A. La Rochefoucauld du président Bernard Périllaud avait mis « les petits plats dans les grands » pour recevoir à Taponnat, cette Assemblée Générale Extraordinaire réunissant les anciens Comités d’Aquitaine, du Limousin et du Poitou-Charentes, pour donner naissance au Comité Nouvelle-Aquitaine. Malgré la météo incertaine et les risques de verglas, le quorum fut atteint sans problème.

133 clubs, (représentant 307 voix), sur les 249, avaient fait acte de présence. Cette assemblée, tenue en présence du Président de la FFC Michel Callot, d’ Alain Clouet, secrétaire général de la Ligue Nationale du Cyclisme Professionnel et de Gilbert Duclos-Lassalle, s’est déroulée dans une excellente ambiance, constructive et empreinte de convivialité.

Voici les résultats ;
-collège des Comités départementaux : 133 clubs votants représentant 307 voix, 302 exprimés, 5 nuls et 297 pour.

-collège général et spécifique : 133 clubs votants représentant 307 voix, 305 exprimés, 7 nuls et 298 pour.

-Vote du Président Vincent Dedieu par les clubs : 133 clubs votants représentant 307 voix, 304 exprimés, 11 nuls, 8 non et 285 oui.

1 Commentaire

    PE3 décembre 2017

    2

    Je suis étonné qu’une telle élection n’ai suscité un seul commentaire. Bravo au vainqueur, il est de plus Aquitain. Mais au-delà des mots, il y a bien des maux. Une grande région cycliste (ex Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes) où il n’y a eu qu’une liste, c’est impensable, voire insupportable. Cette attitude démontre le malaise qui existe au sein des bénévoles qui ne veulent même plus se battre, voire aller au charbon pour présider ou bâtir une si belle structure en apportant sa contribution. C’est un grave constat qui laisse augurer un triste avenir. Mais putin, où sont les élections d’antan qui étaient il est vrai parfois combinées, mais pour lesquelles il existait quoique l’on dise, un réel engouement ! Aujourd’hui, plus rien, le calme plat, pas de campagne, pas de tracts, rien… On marche ou plutôt on roule à l’envers.
    – Hey hey, les anciens, vous ne croyez pas que nous les vieux on a vécu une belle époque, même si souvent il fallait se sortir les doigts du trou du cul pour avancer ?

Laisser un commentaire

Articles récents

Vos rendez vous

ton image

Toutes les news du mois

Commentaires récents

Faire une donation

Sud Gironde - CYCLISME a besoin de votre générosité. Pourquoi ?

Rejoignez-nous !