Antonin Boissière : l’espoir de la Dordogne

Antonin Boissière : l’espoir de la Dordogne Même si comme dans beaucoup de départements le nombre des licenciés est en baisse constante , la Dordogne pourrait s’enorgueillir de posséder dans ses rangs un véritable espoir. Après ses 3 victoires du début de saison en 2ème catégorie (Tour du Bassin , le Muguet à saint Astier […]

Antonin Boissière : l’espoir de la Dordogne

Même si comme dans beaucoup de départements le nombre des licenciés est en baisse constante , la Dordogne pourrait s’enorgueillir de posséder dans ses rangs un véritable espoir.
Après ses 3 victoires du début de saison en 2ème catégorie (Tour du Bassin , le Muguet à saint Astier et Marmont Pachas) , plus une 9ème place en Coupe de France DN3 sur la Vienne Classic , il vient de remporter le Tour des Ecureuils avec 2 victoires d’étape et une 2ème place à la clé, il accède donc à la 1ère catégorie.

A 21 ans au mois d’octobre , l’espoir 2ème année , s’ouvre à une belle carrière.

Antonin , comment es tu venu au vélo ?
J’ai commencé à faire du foot jusqu’à 12 ans , ensuite 2 ans de rugby , puis c’est en allant voir courir mon père en UFOLEP que j’ai eu envie de faire du vélo . J’ai commencé cadet 1 au Sprinter Club du Périgord ou je suis toujours resté fidèle. Les débuts ont été difficiles , j’ai seulement commencé à faire des places dans les classements juniors sur des course de 3ème catégorie .

… des sportifs dans ta famille ? des idoles dans le vélo ?
Mon père a couru en UFOLEP , mais je n’ai pas d’admiration ni d’idoles chez les professionnels. Mon idole à moi a toujours été Stéphane Reimherr !

Ou en es tu de tes études ?
J’ai fini ma 2ème année de STAPS à Bordeaux , la première s’était passée à Nancy , il me reste 1 an mais je ne pense pas aller plus loin , les études ce n’est pas pour moi. Ensuite j’aimerai travailler dans le domaine du sport : coach sportif , salles de sports , c’est assez vague encore… Rester dans ma Dordogne me conviendrait au plus haut point !

Vélo à plein temps pour le reste de la saison ?
Oui les cours sont terminés je vais courir tout en essayant de trouver un petit boulot qui m’occupera cet été. Je me suis aperçu que de ne faire que du vélo laisse du temps libre et ça ne me réussit pas.

Tes points forts , tes points faibles …
Je pense que je sens bien la course et que je suis assez rapide en petit comité , je n’aime pas frotter.
Mon point faible est d’une autre nature , je stresse facilement ce qui me pousse à faire des erreurs.

Toi qui es rapide au sprint , dans quel domaine pourrais tu encore progresser ?
Je ne suis pas grimpeur mais je passe bien les bosses d’un kilomètre , il faudrait que je m’endurcisse dans ce domaine pour devenir davantage puncheur. Ensuite mon péché mignon , c’est la « bouffe » . Je prend facilement du poids et j’en ai encore un peu à perdre , je ne pense pas être à mon top.

Tu t’es fait une frayeur sur cette 3ème étape du Tour des Ecureuils , que c’est’ il passé , que penses tu de cette course ?
Oui c’est justement mon point faible qui m’a joué un mauvais tour… Je voyais les kilomètres passer , tout allait bien , mais j’ai voulu savoir ou étaient mes équipiers . Je me suis retourné dans une courbe et j’ai touché une roue . La chute bête , je me suis vite relevé mais la poignée de frein prise dans les rayons de la roue d’un autre coureurs a été longue à dégager . Je me suis fait une frayeur mais c’était de ma faute !

Le Tour des Ecureuils est une très belle course , j’en étais à ma 3ème participation . La course a été bizarre cette année , mon équipe a bien bossé , cependant nous n’avons pas eu beaucoup de travail à faire. Les cotes se montaient vite mais au sommet ça se relevait souvent . Il n’y avait pas une équipe plus forte pour embrayer au sommet , comme il y a 2 ans quand Tristan Sélivert avait gagné avec l’équipe du GSC Blagnac VS 31. Nous avons passé un super week end et je les remercie tous de m’avoir aidé un moment ou l’autre avec mention spéciale à Aurélien Lefebvre.

Il me semble que Stéphane Reimherr te suis de très prés …
C’est lui qui me donne de précieux conseils que je suis à la lettre. Il a cru en ma moi quand d’autres se moquaient lorsque je terminais à la rue… j’ai confiance en lui qui s’occupe aussi de Diogo Dalème qui habite à 10 kilomètres de chez moi et avec qui je partage les entrainements.

Tes prochains rendez vous…
Je vais partir avec l’équipe du Team Périgord au Tour du Loiret , ensuite ce seront les championnats de la Nouvelle Aquitaine à Leyritz Moncassin , puis la Coupe de France DN3 à Villefranche du Périgord sur nos terres. L’heure sera venue de prendre quelques jours de vacances à Ténérife avec ma copine.

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Articles récents

Toutes les news du mois

CYCLE&RUNNING E.LECLERC à MARMANDE

Commentaires récents

Faire une donation

Sud Gironde - CYCLISME a besoin de votre générosité. Pourquoi ?

Rejoignez-nous !