Assemblée générale du cyclo club Périgueux Dordogne

Le cyclo club Périgueux Dordogne a tenu son assemblée générale à la salle du Rio à Périgueux ….

Photo Dominique Boivineau

Le cyclo club Périgueux Dordogne a tenu son assemblée générale à la salle du Rio à Périgueux devant une assistance résolument à l’écoute eu égard des différents intervenants.

La séance a débutée par un moment de recueillement en l’hommage des personnes disparues en cette année 2019, absent de cette soirée pour cause d’hospitalisation le Président Bernard Paul avait néanmoins tenu à transmettre à l’assemblée quelques mots en regrettant de ne pouvoir honorer cette soirée.

Un staff resserré a donc brossé une saison 2019 faite d’amertume, au parcours sans précédent.

Tour à tour chaque intervenant a ainsi évoqué le vécu de chacune des catégories en partant des écoles de vélo à l’élite. L’école de vélo partie prenante de Christine Bercouzareau reste l’un des points positifs, avec une trentaine de licenciés ces derniers continuent à bénéficier d’un encadrement exceptionnel entouré par des éducateurs diplômés, en échange les catégories cadets et juniors n’ont pas répondu aux attributs du club, peu de représentants dans ses deux catégories et un encadrement volatile qui a laissé perplexe les membres du bureau et de leur souhait de résoudre se problème au plus tôt.

Yoann Poirier à son tour s’est exprimé eu égard l’équipe élite, le coach Périgourdin a d’un ton lisse et mesuré exprimé ses sentiments de la saison passée, il a évoqué non sans discernement la malchance de son équipe et l’ingratitude de certains coursiers qui n’ont pas répondu à l’éthique du club, une saison de transition rétorquera t’il et en déduction une équipe remodelée qui verra le jour en 2020 via une charnière composée de jeunes espoirs qui seront accompagnés de coureurs chevronnés à l’image de Jean Mespoulède, Damien Lapouges et Willy Perrocheau, une osmose et des ingrédients qui confèrent au plus prudent des coachs un avenir plus serein qu’il espère radieux.

Le chapitre des finances fut également abordé, la matrice d’un club n’a d’équivalence que celle de comptes équilibrés et à la lecture de ces derniers l’on s’est voulu rassurant.

Des idées ont également étaient émises pour le futur dont un condensé novateur de Gérard Blondel mieux une rhétorique ou l’école de vélo sera associé aux autres catégories pour une avancée Périgourdine loin d’être à son apogée
Pierre Lajarthe

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Articles récents

Toutes les news du mois

CYCLE&RUNNING E.LECLERC à MARMANDE

Commentaires récents

Faire une donation

Sud Gironde - CYCLISME a besoin de votre générosité. Pourquoi ?

Rejoignez-nous !