Gino Pinton … un ancien s’est échappé

….Gino Pinton … un ancien s’est échappé….

Gino Pinton … un ancien s’est échappé

  Solide et rude comme le montagnard qu’il était, ce grand échalas d’apparence assez frêle était un extraordinaire rouleur et un redoutable grimpeur. Très vite il allait bousculer à juste 18 ans, les pelotons bien en place de tout le Midi-Pyrénées. Fils d’émigrés Italiens, bagarreur né, friand de l’attaque à outrance, il remporta de nombreux succès dès ses premières années avec l’élite. Traversant le cyclisme avec une énergie torrentielle, beaucoup prédirent alors, à ce coureur généreux dans l’effort, un bel avenir. Les aléas de la vie firent, qu’il ne concrétisa jamais toutes les belles espérances, qu’il avait su faire naitre. Une brillante saison 1955, laissa présager son plein épanouissement pour 1956, après s’être préparé tout l’hiver avec minutie pour cette échéance, il fut rappelé en Algérie. A son retour des djebels, il resta très loin de ses envies cyclistes, taraudé par ce vélo qu’il aimait tant, il reprit néanmoins une licence en 1957. Mais après quatre courses, ses espérances de gloire s’étant estompées, il décidait de raccrocher son vélo au clou. Laissant s’éloigner à tout jamais, les lignes claires des bonheurs cyclistes perdus. Ses plus grandes victoires sont : la 3e étape du circuit des marchés de la volaille à Valence d’Agen, le Figarol à Tarbes, le 1e mai à Carmaux en 1954, et dans la 1e étape (Narbonne-Prades 162 km) du Tour de la Route du Vin et de l’Indépendant, où il caracola toute la journée devant, ne conservant avec lui que le seul Louis Rostollan qui allait remporter ce Tour, 1e des GP. Lectoure, Bourg de Visa, Montréjeau, Toulouse, Cox et l’Isle en Dodon en 1955. Après sa carrière, il consacra une partie de son temps à la vie de son dernier club l’U. S. Artix. Il fut également un des membres actifs de la cheville ouvrière, créatrice du Tour du Béarn. Au fil des années, il eut le plaisir de découvrir et conseiller de réels talents, dont le plus connu fut Gilbert Duclos Lassalle. Sa vie professionnelle fut celle d’employé à la société Elf Aquitaine de Lacq, pour laquelle il œuvra trente ans en trois huit. Gino était né le 21 aout 1932 à Blajan, il est décédé le 28 octobre 2019 à Artix.

Gérard Descoubès

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Articles récents

Toutes les news du mois

CYCLE&RUNNING E.LECLERC à MARMANDE

Commentaires récents

Faire une donation

Sud Gironde - CYCLISME a besoin de votre générosité. Pourquoi ?

Rejoignez-nous !