1 Commentaire

    JEAN-CLAUDE BALLION31 mai 2020

    Ce Bordeaux-Saintes 1987 a été, comme souvent dans cette course de 200 km, épique. Il s’est joué dans le sprint de l’arrivée puisque le peloton y a aspiré les rescapés de l’échappées initiale et ceux de la contre-attaque. On voit dans le classement, certains rescapés de l’échappée finale mélangés aux premiers du peloton. Patrick Jérémie s’était mis à l’abri avec une légère avance…Tout s’est joué dans un mouchoir de poche…
    Les intempéries ont joué un rôle décisif car après la grêle, le vent de face pendant 200 km…dans la dernière ligne droite entre Pons et Saintes, dans le contre, nous étions petit plateau tellement le vent soufflait violemment…nous étions à l’arrêt quasiment ! d’ailleurs la photo de l’article en témoigne puisqu’elle a été prise à cet endroit !
    Quels souvenirs !!! et je ne vous parle pas de la chair de poule qui vous envahissait lorsque vous montiez le Boulevard National noir de monde sur le dernier kilomètre !!! quelle course !!!!

Laisser un commentaire

Articles récents

Toutes les news du mois

CYCLE&RUNNING E.LECLERC à MARMANDE

Commentaires récents

Faire une donation

Sud Gironde - CYCLISME a besoin de votre générosité. Pourquoi ?

Rejoignez-nous !