Loïc Herbreteau : 400 kilomètres de plaisir.

Loïc Herbreteau le coureur de l’ACJAR aime toujours le vélo…

Loïc Herbreteau : 400 kilomètres de plaisir.

Comme pour tous les coureurs pas de course depuis mi-mars, mais il faut s’entretenir et prévoir le retour à la compétition ou rouler pour le plaisir.

Loïc Herbreteau, 44 ans prouve qu’il n’est pas qu’un compétiteur acharné mais un adepte du vélo plaisir depuis longtemps.

Depuis tout petit le passage des coureurs de Bordeaux-Paris près de chez lui dans la nuit lui avait laissé des souvenirs impérissables.

Comment est né ton projet, était-ce suite aux grandes distances effectuées par d’autres coureurs ?

Non pas du tout … je savais que mon ami Philippe Gilleron partait chez lui à Millau ce mardi, il m’avait proposé de m’y conduire. J’avais tracé un parcours très sympa qui faisait 400 kms pour rentrer à la maison à Mosnac. Après ma journée de coursier labo (5 heures de voiture), j’ai refait 5 heures et demi de plus avec lui pour rallier Millau mardi soir.

Debout 4 heure¼ ce mercredi, départ 5 heure, j’avoue c’est de bonne heure. Je m’étais préparé psychologiquement, je n’ai pas eu de souci, chez moi c’est le corps qui commande, je l’avais bien programmé.

Tu étais seul ?

Oui j’ai fait lest 400kms en autonomie complète, avec tout de même des contacts sur le parcours au cas ou …

Comment c’est passé ce « rallye » ?

La sortie de Millau n’est pas simple mais j’ai effectué la première heure à 24,5km/H à ma main, puis par la suite tout a bien roulé, j’étais calé dans mes horaires.

Ce n’est qu’à l’approche de Périgueux que le vent de face s’est mis à souffler me rendant la progression difficile. La dernière bosse de Villebois-Lavalette a été difficile dans ces conditions. De plus sur la fin j’ai changé de poudre pour la boisson et à partir de là j’ai commencé à sentir une certaine lassitude…

Côté matériel…

Je n’ai pas eu de souci, j’ai pu tester mon « Basso » et mes équipements « Sportfull » qui ont participé à une belle expérience avant de renouveler une autre sortie de ce style fin juin.

Les coursiers te diront que cela ne sert à rien…

Peut être mais depuis le confinement je ne suis pas acharné sur le home trainer. J’ai marché, fais du footing, et depuis l’autorisation de sortir je re-roule.

Je peux leur répondre que découvrir les coins sympas, les petites routes, les petits villages, tout cela on ne le voit pas en course ou en voiture. S’arrêter dans une épicerie faire quelques emplettes nourriture ou la dame vous demande ou vous allez, et d’où vous êtes parti, la voir écarquiller les yeux et vous encourager n’a pas de prix !

La saison démarrera début Août, qu’en penses-tu ?

Le coureur de l’ACJAR reste prudent :

Si c’est pour prendre des risques pas question…il faudrait que les conditions sanitaires soient précises, que l’on ne nous impose plus le port du masque, en bref qu’il n’y ait plus de risque pour la santé des uns et des autres.

Je ne me vois pas aller faire des contres la montre entre nous sans public !

Je suis toujours aussi passionné du vélo, mais pour moi continuer à rouler reste le plus important que ce soit pour le plaisir ou la compétition.

2 Commentaires

    Gilleron philippe4 juin 2020

    17

    Dans ce type d’aventure, il y a bien sûr ce que le principal acteur peut ressentir et que malheureusement nous autres ne pouvons pas partager, et donc difficilement comprendre.
    Et puis il y a ce que cette aventure suscite, l’envie, les idées qu’elle peut donner…
    Et donner, c’est ce qu’il y a de plus beau, c’est totalement différent de prendre.
    C’est de la générosité, alors un grand merci à lui pour nous avoir donné bien involontairement du rêve et du plaisir dans une période où tout le monde en a bien besoin!
    PG.

    BRETIN Patrick4 juin 2020

    C’est une expérience unique qui ne laisse pas indifférent.
    C’est une performance singulière faite de rencontres inoubliables avec les paysages , les gens sur l’itinéraire ,et ce contexte si particulier.
    Pour finir ,c’est un exploit tant physique que mental qui n’apporte rien à un coureur mais qui en revanche apporte beaucoup à l’homme qu’est Loic.
    Bravo
    P Bretin

Laisser un commentaire

Articles récents

Toutes les news du mois

CYCLE&RUNNING E.LECLERC à MARMANDE

Commentaires récents

Faire une donation

Sud Gironde - CYCLISME a besoin de votre générosité. Pourquoi ?

Rejoignez-nous !