André Dufraisse l’homme de ‘’boue’’

André Dufraisse n’est plus ….

Le Pépère tranquille, tout en discrétion, du cyclisme Limousin s’est retiré. Il vivait sa vie dans un bonheur perpétuel, en pensant à sa merveilleuse jeunesse. Partout où l’on rencontrait André, il était heureux d’être là, il vivait toujours le moment présent comme si cela avait été le dernier. Ce vénérable Monsieur, avait commencé sa carrière par la route, mais se rendant compte qu’il n’était jamais aussi bon que sur des efforts brefs et violents, il se consacrera très vite au cyclocross. Il y règnera en maitre du monde pendant cinq années, qui ont dû paraitre longues à ses adversaires. En plus de ses cinq titres mondiaux consécutifs, il montera six autres fois sur le podium du mondial, il est donc rentré onze fois dans le tiercé gagnant en treize participations. Il fut en outre sept fois champion de France de la discipline, il avait aussi d’autres cordes à son arc, au tout début de sa carrière en 1948 il était un routier émérite, spécialiste des courses difficiles truffées de bosses. Ses victoires dans les courses hors normes furent nombreuses : Pierre-Buffière, St. Sulpice Laurière, en 1949, Bellac, Coussac-Bonneval, Châteauponsac en 1950, Pompadour, Mauriac, La Souterraine en 1951, Bort Les Orgues en 1952, la course de côte de Aranzazu devant tous les cadors Espagnols en 1953, Bugeat en 1954, à nouveau Bort les Orgues en 1956 et 1957, Solide rouleur, il devint champion du Limousin sur route chrono des sociétés avec l’U. V. Limousine en 1949, 1950 et 1951. En 1952, sa meilleure saison sur route, il sera sélectionné pour disputer le Tour de France dans l’équipe du Sud-Ouest. Parti avec beaucoup d’espoirs, il sera contraint à l’abandon dés la 3e étape (Le Mans-Rouen) victime d’une grave insolation, on ne le reverra plus jamais sur la grande boucle. Ce garçon effacé qui avançait sans bruit dans la vie, s’est constitué un palmarès, qui aujourd’hui encore reste un must au firmament du cyclo-cross mondial. A sa retraite sportive, André prendra tour à tour la tête d’une station-service, puis deviendra patron de bar pour les neuf dernières années de sa vie active. A Panazol en plein cœur de son Limousin natal, se disputait la cyclo sportive ‘’Limousin A. Dufraisse’’ sa région devait bien cette reconnaissance, à ce très grand Monsieur. Toute sa carrière il ne connut qu’un seul club, l’Union Vélocipédique Limousine, il fut professionnel de 1952 à 1963 et retrouva une licence d’indépendant pour ses trois dernière saisons (1964 à 1966). Il porta les couleurs des firmes : Rochet de 1950 à 1952, Terrot de 1953 à 1956, St. Raphael Geminiani de mars 1956 à 1964. Il était né le 30 juin 1926 à Silore (Razès 87), il est décédé le 21 février 2021. Monsieur Dufraisse, sachez, qu’il n’y a pas que le Limousin qui vous pleure aujourd’hui.

Gerard Descoubès

Gamme 2021
Disponible actuellement à la boutique
Cannondale
– SuperSix EVO // Hi-MOD

1 Commentaire

    BRETIN26 février 2021

    92

    Encore un brillant hommage de la part de Monsieur Descoubes pour un champion hors classe que j’ai pu simplement croiser deux fois en Limousin. André Dufraisse m’etait apparu à la fois d’une grande humilité et d’une grande simplicité au regard de ce qu’il avait accompli par le passé.
    Il s’en est allé au soir de la fin de la saison de cyclo cross internationale en Belgique…

Laisser un commentaire

Articles récents

Toutes les news du mois

CYCLE E.LECLERC à MARMANDE

Commentaires récents

Faire une donation

Sud Gironde - CYCLISME a besoin de votre générosité. Pourquoi ?

Rejoignez-nous !