Cyclisme : la course Bordeaux-Saintes compromise

Bordeaux-Saintes 2021 oui ou non ?

La traditionnelle arrivée sur le cours National, à Saintes, lors de la 82e édition, le 1er mars 2020 © Crédit photo : Archives Laurent Jahier

sudouest titrait ce matin :

Par Laurent Michaud et Séverine Joubert
Publié le 03/03/2021 à 8h43
Mis à jour à 8h32

Cyclisme : la course Bordeaux-Saintes compromise

La 83e édition, prévue le 14 mars, pourrait ne pas se tenir en raison de la crise sanitaire. Les organisateurs ne se résignent pas.

Gros coup de pompe pour les organisateurs de la course cycliste Bordeaux-Saintes… La 83e édition de l’épreuve, prévue le dimanche 14 mars, pourrait être terrassée par la crise sanitaire . Jointe mardi soir, la sous-préfète de Saintes, Adeline Brad, en écho à une information venant de la sous-préfecture de Libourne, confirmait la possibilité que la course n’ait pas lieu. Elle devait prendre son départ à Saint-Savin-de-Blaye, en Gironde. Un arrêté préfectoral devrait tomber ce mercredi ou jeudi.

L’explication ? « À la lecture des textes, il me semblait qu’on n’était pas dans le cadre où l’on peut envisager de tenir cette manifestation », avance de façon sibylline Adeline Bard. « Le Bordeaux-Saintes est une course avec des amateurs et des professionnels. »

Protocole « drastique »

Deux qualités excluantes qui n’entrent pas dans « les professionnels de haut-niveau » et n’autoriseraient donc pas la tenue de la course qui s’aligne pourtant en première et deuxième catégorie au sein de la Fédération française de cyclisme. L’incompréhension est totale pour les responsables de l’association Bordeaux-Saintes Organisation (BSO) qui se tenaient prêts. Avant d’apprendre la possible annulation, Francis Patry, nouveau président du Bordeaux-Saintes Cycliste Organisation (BSCO) et directeur de course pour la deuxième année, précisait : « Nous avons tout prévu. Le protocole ne peut pas être plus drastique. » « Quant à la sous-préfète de Saintes, nous n’avons toujours aucune nouvelle depuis la semaine dernière », pestait-il à l’approche de la date de l’événement.

Une arrivée prévue à huis clos

La représentante de l’État, Adeline Bard, souligne que « les organisateurs sont comme nous », c’est-à-dire soumis à une gestion quasi au jour le jour. La sous-préfète ajoute qu’« aucune réunion préparatoire en sous-préfecture n’a eu lieu ». Ce qui aurait pu mettre la puce à l’oreille du BSCO.

Sauf que de leur côté, les bénévoles avaient tout planifié et dans les règles du nouvel art sanitaire. Au-delà tout d’abord d’un protocole sanitaire long comme le bras dicté par le ROCC (Rassemblement des organisations de courses cyclistes), l’information primordiale sur laquelle insistait la Ville de Saintes était de taille : « Le centre-ville entourant l’arrivée sera à huis clos, 100 m avant le podium, toujours installé face au palais de justice, et cent mètres après, c’est-à-dire du parking du Bois d’Amour jusqu’en haut du cours National. Et les coureurs descendront par la rue du Bastion, devant le commissariat de police », indiquait Francis Patry, qui s’était résolu à « remettre les médailles avec seulement l’athlète, l’officiel, le sponsor et la presse. Personne d’autre. »

Par prudence, les organisateurs n’avaient « pas diffusé d’affiches pour ne pas attirer le public qui est si nombreux actuellement », déplorait Sylvette Patry, secrétaire du BSCO. Aujourd’hui, et tant que l’arrêté préfectoral n’est pas tombé, les organisateurs ne veulent pas se résigner. Ils aimeraient comprendre les motivations d’une éventuelle annulation, d’autant qu’une course similaire, la Vienne Classique, a lieu ce week-end.

Par Laurent Michaud et Séverine Joubert
Publié le 03/03/2021 à 8h43
Mis à jour à 8h32

Gamme 2021
Disponible actuellement à la boutique
Cannondale
– Moterra 3+

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Articles récents

Toutes les news du mois

CYCLE E.LECLERC à MARMANDE

Commentaires récents

Faire une donation

Sud Gironde - CYCLISME a besoin de votre générosité. Pourquoi ?

Rejoignez-nous !


Informations