Emmanuel Cognet (VC Nay) s’offre la Ladagnous

560 participants

L’ensemble des épreuves a remporté un gros succès avec 560 inscrits

Emmanuel Cognet (VC Nay) s’offre la Ladagnous.

Pour les classements, c’est ICI https://pyreneeschrono.fr/resultats/resultats-la-matthieu-ladagnous-2023/

Comment pourrait-il en être autrement ? Il est l’homme en forme du moment et même de la saison. Pas grand-chose ne lui échappe Il évolue au VC Nay, où il est un fidèle de Matthieu Ladagnous et d’Eric Lacaste. Il se devait de gagner la Ladagnous c’est fait ajoutons avec facilité. Emmanuel Cognet a survolé l’épreuve. Le peloton fort de 174 éléments à la Matthieu s’est déjà cassé sur la route de Mifaget avant de ne laisser qu’une vingtaine de concurrents ensemble entre Aste et Eaux Bonnes. Là les choses sérieuses commencent et au km 30 Auguste Castellan du Lescar VS s’en va tout seul 2’ d’avance avant Gourette. La réaction d’abord de Jean-Denis Thibault (Vendée) puis d’Emmanuel Cognet associé à Nicolas Capdepuy (ex pro) et Alexis Guérin (pro à Bingoal Wallonie Bruxelles) lui est fatale. En même temps l’arrivée se joue dans les brumes et la fraîcheur de l’Aubisque (10° au sommet) Guérin est légèrement distancé mais sans conséquence. Au km 71 à 8 km du sommet de Spandelles la décision devient définitive, Cognet et Guérin s’en vont. Le Soulor confirmera. L’arrivée se joue à deux à l’avantage du local. Une de plus pour Emmanuel (les 149 km. en 4h44’ 15s) 2è Alexis Guérin 3è Jean Denis Thibault (Vendée) à 2’03. 4è Nicolas Capdepuy à 8’59s Sébastien Pillon (Jolly Cycles) spécialiste de ces épreuves sauve sa 6è place à 14’ 04s.

Bauzil (Lescar VS) confirme

Dans la Hubert, comme à la Pyrénéenne il y a 15 jours, Olivier Bauzil, réalise un cavalier seul.  L’ascension de Spandelles et Soulor ne l’a pas gêné. Parti très tôt dans le km à 10% de Spandelles il ne subit pas de grosse inquiétude et prend un avantage de 4’26s sur le second Florian Gosselin (French Camaraderie) couvrant les 121 km en 3h50.

A noter la belle performance de Pauline Lacaste (VC Nay) 1ère féminine qui se classe à la 45è place sur les 193 partants dans cette épreuve

Valentin Renard (VC Nay) 3è à la Raymond. Camille Danies (Cam Sider) vainqueur

L’ascension de l’Aubisque et retour par le Soulor (85km) permet de confirmer que la relève se met en place au sein du VC Nay. Valentin Renard (17 ans) prend une excellente 3è place (sur 151 classés) Il a su gérer l’Aubisque pour terminer avec seulement 2’25s de retard sur le vainqueur Camille Danies (Cam Sider).

 Le trophée Emilien Baze (montée chronométrée de Spandelles) est remporté par Emmanuel Cognet en 35’26s. Coline Vincent (Marmande) 1è féminine en 52’31s.

JEAN-CLAUDE LARRECQ

Thibault, Capdepuy  Cognet Guérin dans Aubisque

Les Nayais toujours présents

Le départ avec Matthieu Ladagnous en compagnie de Alexandre Botcharov (ex pro) et Alexis Guérin (pro à Bingoal Wallonie Bruxelles)

C’est parti

Dans la brume du Soulor

Mathieu aborde la descente vers Ferrières (bien couvert)

Emmanul Cognet devant Alexis Guérin en haut de Spandelles

Etroite surveillance entre  Emmanuel Cognet et Jean Denis Thibault 3è à l’arrivée (Les Sables Vendée Cyclisme) dans l’Aubisque

Matthieu Ladagnous aux Crêtes Blanches à 2 km du sommet de l’Aubisque

https://www.facebook.com/cycle.running
http://alphatraining.fr/

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents

Toutes les news du mois

Commentaires récents

Faire une donation

Sud Gironde - CYCLISME a besoin de votre générosité. Pourquoi ?

Rejoignez-nous !


Informations