Claude Gabard est mort

Après avoir hésité un temps entre football et cyclisme, il décide d’imiter son frère ainé Serge, déjà bien intégré dans les pelotons cyclistes. Ce vrai routier sprinter râblé (1,70m pour 64kg) qui pouvait battre n’importe qui dans un bon jour, avait su mener de front sa carrière cycliste et ses études pour devenir entraineur. Rentré […]

Claude GABARD (1)

Après avoir hésité un temps entre football et cyclisme, il décide d’imiter son frère ainé Serge, déjà bien intégré dans les pelotons cyclistes. Ce vrai routier sprinter râblé (1,70m pour 64kg) qui pouvait battre n’importe qui dans un bon jour, avait su mener de front sa carrière cycliste et ses études pour devenir entraineur. Rentré au Creps de Poitiers à l’âge de 19 ans, il bénéficie des stages de perfectionnement à l’INSEP pour les formations fédérales, il obtient son niveau d’entraineur en octobre 1954. Appelé pour 32 mois d’armée il se retrouve en Allemagne, où dès la saison suivante il prend licence dans le pays, au club Rhénan des Hirondelles de Trèves pour essayer de conserver une condition athlétique acceptable. Avec ses comparses D. Barjolin-C. Perrotin-et C. Vallée ils règneront sans partage sur tout le Charente-Poitou pendant de longues années. Titulaire de 114 succès, ses plus emblématiques restent : Brossac (2e G. Epaud) 1955, champion du Poitou sur route des sociétés chrono 1959, la 1e étape des 3 jours de la Sarthe 1960, champion du Poitou sur route individuel 1961 et 1962, du grand prix du Progrès à Châtellerault (2e M. Grain) 1962, Saujon (2e C. Vallée 3e A. Trochut) 1962, la 3e étape du Tour d’Anjou 1963, Vendôme (2e A. Desvages) 1964, Marsilly (2e J. P. Danguillaume) 1964, champion du Poitou sur route individuel (3e fois) 1965, Nantes-La Rochelle 1965, la 1e étape des 3 jours de Machecoul 1965, Saint Aout (2e M. Dejouhannet), 1966, Courlay(2e J. Gestraud) 1966 etc. .
Après avoir été affecté à un poste d’attente à l’Académie de Poitiers, il devenait C.T.R. en octobre 1966 (le premier à ce poste en France) puis il deviendra responsable de toutes les sélections nationales jusqu’à sa retraite. Les dernières années de Claude furent pour le moins délicates puisqu’il était atteint de la maladie d’Alzheimer. Il était né le 30 octobre 1935 à Marcey (Indre), il avait débuté en 1950 et raccroché son vélo en octobre 1966. Durant sa carrière, excepté 1957, il a porté les couleurs d’un seul club le Vélo Club Châtelleraudais.

Il est décédé le 28 aout dernier à Poitiers.

Gérard Descoubès

2 Commentaires

    Jo12 septembre 2018

    2

    Jeune licencié cadet au Velo Club Chatelleraudais. ..il m’avait reçu chez lui dans son appartement plaine d’Ozon avec beaucoup de gentillesse …je connaissais aussi sa maman lorsqu’elle faisait ses courses sous les Halles place du marché. ..lieu ou je travaillais dur tout jeune …passionné de velo …je n’ai hélas pas pu faire la carrière que j’aurai du . Merci Mr Gabard pr tout ce que vous avez donné. Que votre ame repose en paix la haut .

    Latour guy7 septembre 2015

    10

    Peines par le décès de Claude Nous présentons nos sincères condoléances à sa famille

Laisser un commentaire

Vidéo cyclo-cross de Casteljaloux

Toutes les news du mois

Articles récents

CYCLE&RUNNING E.LECLERC à MARMANDE

Commentaires récents

Faire une donation

Sud Gironde - CYCLISME a besoin de votre générosité. Pourquoi ?

Rejoignez-nous !