Jean Luc Delpech a trouvé sa voie

Jean Luc Delpech a trouvé sa voie C’est durant la fin de sa carriére que le projet avait déjà muri : se lancer dans une aventure commerciale ou passer les diplômes l’amenant à rester dans ce monde du cyclisme qu’il connait bien ??? Se souvenant des conseils de Cyrille Guimard à son égard , il […]

Jean Luc Delpech a trouvé sa voie

C’est durant la fin de sa carriére que le projet avait déjà muri : se lancer dans une aventure commerciale ou passer les diplômes l’amenant à rester dans ce monde du cyclisme qu’il connait bien ???

Se souvenant des conseils de Cyrille Guimard à son égard , il a opté pour la 2éme solution.

L’ex coureur qui fut professionnel durant 9 ans :
2005-2006 Bretagne-Jean Floc’h , 2007-2008 Bretagne Armor Lux , 2009-2012 Bretagne-Schuller , 2013 Bretagne-Séché Environnement , n’avait pas retrouvé d’employeur pour 2014.
Redevenu amateur il avait rejoint l’EC Trélissac Coulounieix Chamiers (en étant membre de l’ESG de Dominique Arnaud en 2014) et avait terminé sa carriére (2015) au Team Cycliste Périgord 24 en DN3 l’année suivante .
Fort d’un palmarés pro respectable (victoire sur Paris-Troyes 2008 , les boucles de l’Aulne 2010 , mi Aout Bretonne 2010 , Ronde de l’Oise 2012 , etc …) , il avait envie de redonner au vélo ce que celui-ci lui avait apporté.

Bruch 2015 157

Après 14 mois au CREPS de Poitiers il obtint son diplôme d’état jeunesse et sports .

« Le projet que j’ai présenté pour l’examen avait pour but de développer le cyclisme Périgourdin , le rendre plus attrayant afin de garder les coureurs locaux qui avaient pris pour habitude que quitter la région à la recherche de mieux.

Grâce au Team Cycliste Périgord 24 , au CD 24 , au Conseil Départemental , au CNDS et au GESAL 24 mon emploi est consolidé .

J’ai mené à terme mon projet de construire une DN 3 malgré toutes les difficultés financiéres , économiques et autres mais là n’est pas mon seul but.

Faire des plans d’entrainement pour les coureurs qui demandent , donner des conseils , c’est dans mes attributions et cela me plait.

Ensuite je fais des interventions dans les clubs (12 en 2017) qui ont adhéré au Team Cycliste Périgord 24 et aussi à ceux qui le demandent que ce soit pour les écoles de cyclisme ou les autres catégories.

Avec la complémentarité de Christian Chaubet je vais organiser des formations diplômantes pour renforcer et redynamiser les cadres des clubs qui sont demandeurs.

Le cyclisme a changé il faut mutualiser les moyens , c’est ce que j’ai voulu faire comprendre dans toutes les assemblées générales ou j’ai été invité.

Le Team Cycliste Périgord 24 poursuivra sa route en DN3 , avec en dehors des manches obligatoires , un programme équivalent à celui d’une DN2. Nous irons sur des épreuves en Bretagne (que je connais bien) , en Pays de Loire sans oublier les épreuves Aquitaines qu’il faut privilégier (nous pourrons être sur 2 fronts en incluant des jeunes qui ne demandent qu’à progresser).
Cette année l’équipe comptera 18 coureurs (12 élites et 6 juniors).

Cependant il ne faut pas négliger les fondamentaux … les jeunes ne doivent pas être laissés de côté ce sont eux l’avenir ! Le Tour des Ecureuils , le Tour des 3 Vallées (dans les Pyrénées) et d’autres belles épreuves qui leur sont réservées seront au programme . Nous déplacerons aussi notre équipe juniors à la Bernaudeau juniors et la route d’Eole entre autres.

Il leur faudra à tous montrer le maillot , que ce soit celui du Team ou celui de leurs clubs respectifs suivant les courses ou ils participeront.

C’est tout de même une fierté pour eux et bien sûr pour le staff de le montrer et cela doit provoquer une émulation et donner l’envie de se serrer les coudes.

C’est déjà un début , mais j’aimerais voir tout le monde tirer dans le même sens pour le bien de notre cyclisme en Périgord et je m’y emploierai. A court terme le Team ne devrait compter que des coureurs de la Dordogne »

Avant de terminer cet entretien ,

Jean Luc pourrais tu nous dire quel est le meilleur souvenir de ta carriére pro ?

« Il y en aurait beaucoup mais ma victoire aux Boucles de l’Aulne 2010 à Chateaulin devant un public énorme restera dans ma mémoire. »

… et le plus mauvais ?

« Le Tro Bro Léon 2008 … C’est Frédéric Guesdon qui l’a gagné. Ce jour là , il pleuvait , il faisait froid … bref un temps que j’aimais , et je me trouvais dans le bon coup . Hélas une chute dans un trottoir à quelques kilométres de l’arrivée m’a ôté tout espoir de victoire . Je termine quand même 6éme avec une fracture du poignet ! »

Banniére Sporful

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Articles récents

Toutes les news du mois

CYCLE&RUNNING E.LECLERC à MARMANDE

Commentaires récents

Faire une donation

Sud Gironde - CYCLISME a besoin de votre générosité. Pourquoi ?

Rejoignez-nous !