Projet et liste Vincent Dedieu pour l’élection du Comité d’Aquitaine FFC

Mesdames et Messieurs les Présidents de Club, Samedi, à l’Assemblée Générale de Rions des Landes, vous aurez la possibilité de faire un choix important pour l’avenir du cyclisme dans notre Région. Nous avons décidé de vous proposer une équipe composée de bénévoles qui connaissent parfaitement notre sport, qui ont envie de s’investir et qui sont […]

Mesdames et Messieurs les Présidents de Club,

Samedi, à l’Assemblée Générale de Rions des Landes, vous aurez la possibilité de faire un choix important pour l’avenir du cyclisme dans notre Région. Nous avons décidé de vous proposer une équipe composée de bénévoles qui connaissent parfaitement notre sport, qui ont envie de s’investir et qui sont le reflet de vos clubs.

Le choix vous appartient d’oser nous faire confiance. Nous ne sommes pas là contre quelqu’un mais pour vous. Il nous est important d’avancer avec vous vers ce futur proche sans oublier personne. Nous devrons être unis vers les échéances qui nous attendent.

Le projet que nous avons construit ensemble est ambitieux et nous nous projetons déjà vers le rapprochement de nos Régions. Ce sont les bases sur lesquelles nous comptons nous appuyer pour fixer le cadre de ce nouveau défi avec ces partenaires. Nous devrons défendre vos valeurs, nos valeurs tout en sachant faire des compromis pour que notre Nouvelle Aquitaine soit forte.

Nous comptons sur vous

Championnat d'Aquitaine PC 2016 _ St Etienne de Foug_res 028

——————————————————-

DEPARTEMENTS ET CLUBS AU COEUR DE NOTRE CYCLISME AQUITAIN
En route ensemble vers la Nouvelle Aquitaine
POURQUOI CETTE LISTE ?
Mettons à profit ces quelques mois pour renouer le dialogue, pour recommencer à se faire confiance, et réfléchir ensemble sur les conditions de fusion de la NOUVELLE AQUITAINE.

Si nous formons ce projet, c’est parce que nous aimons tous ce magnifique sport qu’est le cyclisme. Sport tellement formateur pour nos jeunes, qui nous propose de nombreuses belles disciplines ! Nous sommes tous issus d’un club, nous avons tous connu un éducateur qui nous a tant donné, un dirigeant qui nous a trimbalé sur les courses, nous avons tous participé à des réunions de clubs, à des assemblées générales de fin d’année, aidé à garder un carrefour, planté des piquets pour baliser un circuit…et si nous sommes là encore, l’âge de la compétition passé, c’est aussi parce que nous voulons redonner un peu à ce sport qui nous a tant apporté… Il ne faut oublier personne en route, et redonner l’envie à nos partenaires, indispensables, de s’engager dans cette grande Région.
Impliquer tous nos départements qui seront, demain, les moteurs de la réussite de La Nouvelle Aquitaine.
NOUS ENGAGER POUR VOUS ET AVEC VOUS NE NOUS FAIT PAS PEUR !!!
Retrouver la confiance
Il faut aujourd’hui reconstruire les fondations du Comité d’Aquitaine en rétablissant le lien dans les deux sens : Comité Aquitaine ↔ Départements ↔ Clubs ↔ Éducateurs
TRANSPARENCE, COMMUNICATION, REFLEXION, CONFIANCE
Il nous semble indispensable de renouer le dialogue avec tous les acteurs de terrain en s’appuyant sur les compétences du personnel existant, faire un « état des lieux » de notre cyclisme afin de préparer la fusion…
Travailler sur ces axes évitera un désastre et nous pourrions assister à la fuite des clubs vers d’autres fédérations et potentiellement perdre de très bons coureurs accompagnés par les clubs. Les pépites se trouvent sur le terrain, et pas derrière des bureaux ou dans de beaux discours.
RECONQUERIR LA CONFIANCE DES CLUBS
Les liens avec les clubs et les éducateurs se noueront à condition d’aller à la rencontre de ces interlocuteurs, voir leur travail, les écouter mais surtout les accompagner tout en leur laissant leur indépendance.
Prenons conscience du rôle éducatif de nos écoles de vélo. Redonnons la priorité à l’éducation sportive, continuons à rechercher les talents qui feront le haut niveau de demain mais n’oublions pas que le rôle essentiel de nos écoles de vélo est ailleurs. ECOLE DE VELO, École de la vie…
LE ROLE ESSENTIEL DU DEPARTEMENT
Les comités départementaux seront le relais de proximité sur cet immense territoire. Nous sommes persuadés que le rôle des départements va devenir crucial. Nous ne pouvons pas effacer leurs conditions de participation au Conseil d’Administration de la Nouvelle Aquitaine. Il faudra, dès à présent, les associer aux réflexions et examiner comment leur accorder des pouvoirs effectifs aux Conseils d’Administration. Si demain nous ne les associons pas, nous entrerons dans une impasse d’où il sera difficile de sortir.
Les comités départementaux seront le premier étage de la fusée pour travailler avec le plus grand nombre et faire remonter les meilleurs éléments.
Le projet sportif : Portons haut les couleurs de l’Aquitaine
Pendant ces quelques mois, le maillot de l’Aquitaine devra être vu sur toutes les routes de France puisqu’elle se doit de participer à toutes les épreuves.
Une commission route devra renaître pour fixer la ligne directrice. Elle devra fixer les objectifs pour tous : jeunes, élites, cyclisme pour tous. Elle gérera les sélections régionales, les montées et les descentes des coureurs.
L’Aquitaine a ses champions mais un champion ne naît pas forcement champion. Notre rôle sera de faire découvrir et donner l’envie à des jeunes de vouloir atteindre le haut niveau. Aujourd’hui nous devons donner leur chance à nos jeunes.
Toutes les disciplines auront leur commission. Chaque président de commission devra avoir un budget prévisionnel en cohérence avec son calendrier en relation avec le CTS.
ECOLES DE VELO
Afin d’attirer plus de jeunes nous essayerons de créer des journées d’initiation dans les écoles lors du périscolaire avec l’aide d’un club support. Ces journées découvertes peuvent être couplées avec du BMX et développer une interaction disciplinaire.
La fusion entraînera des grands rendez-vous annuels avec des rencontres inter-écoles de vélo. Ces importants moments d’échanges peuvent exister dès à présent entre départements. L’intérêt est de comparer nos savoir-faire, étendre les compétences et les terrains de jeux de nos futurs champions.
Ces échanges seront toujours réfléchis afin de préserver le rythme de ce jeune public.
Nos futurs « petits champions » doivent avant tout s’amuser.
VTT
N’oublions pas que le VTT est composé de plusieurs disciplines : DH, Trial, XCO, Orientation, XCMarathon, Enduro…autant de disciplines ayant des adeptes qui méritent une reconnaissance pour le travail effectué.
Ainsi, il nous faudra accompagner les jeunes vététistes au fil des TRJV déjà en place. La qualité de ces courses devra être au rendez-vous avec un calendrier cohérent. S’ensuivra un TFJV avec des objectifs scindés selon les classes d’âges.
La suppression de la DN3 a été un coup dur, sans solution de repli. De jeunes talents ont quitté la région sans autre possibilité … Nous devrons construire des sélections sous couvert de la commission VTT, si possible, dans toutes les disciplines pour les coupes de France avec une action régionale.
La Nouvelle Aquitaine possédera une très grosse entité de Haut Niveau qui sera la structure phare. Mais n’oublions pas qu’un niveau intermédiaire sera utile afin de faire progresser nos pilotes et afin de proposer un maillage territorial digne de ce nom.
Il nous faudra donc :
- encourager les projets d’équipes départementales ou bi-départementales ;
- soutenir les projets d’équipes de nos clubs.
Enfin, il convient de prévoir l’entrée de l’Aquitaine dans la coupe du grand sud Trial, de travailler sur les régions pauvres en club de VTT FFC, afin de proposer des courses quantitatives et qualitatives, sans rallonger les temps de transports. Appuyons nous sur les épreuves et challenges existants, encourageons et aidons la création d’épreuves VTT en complément de randonnées loisirs avec dans chaque département un challenge.
PISTE
Nos pistes sont des outils que nous n’utilisons pas à leur juste valeur. Un important travail de communication afin d’encourager la pratique du cyclisme sur piste est à prévoir.
Afin de développer et de préserver le vélodrome de Bordeaux le comité Régional souhaite continuer à travailler avec le comité de Gironde sur le développement des activités piste. Pour attirer plus de compétiteurs de toute la région, nous proposons d’adapter les jours des compétitions sur ce vélodrome. Les compétitions seront également adaptées afin que les jeunes qui découvrent cette discipline ne soient pas éliminés dès les séries, et puissent progresser. Tout cela dépendra des discussions engagées avec le gestionnaire de la piste.
Les autres pistes de la région ne seront pas oubliées. Elles sont un instrument indispensable à la découverte et à la formation des cyclistes.
HANDISPORT
Afin de mieux appréhender l’accueil de personnes en situation de handicap qui désirent pratiquer le paracyclisme dans nos clubs, nous proposons d’intégrer un module handicap dans toutes les formations dès le diplôme d’animateur jusqu’à celui d’ « entraîneur club expert ».
Cette sensibilisation pourrait aussi permettre de repérer parmi nos licenciés, des cyclistes qui sont peut-être éligibles en handisport et ainsi leur donner la possibilité de suivre un double projet sportif, valide et handisport.
D’autre part, la commission régionale de paracyclisme pourrait devenir réellement efficace si elle était composée de spécialistes qui seraient au service des clubs afin d’orienter et de renseigner les pratiquants et les éducateurs (niveau de pratique, classifications, circuit national et international handisport…) en collaboration avec le comité régional handisport. Ce point n’est pas une nouveauté mais son organisation est inefficace et sans intérêt pour les principaux concernés, les clubs et les déficients.
FEMININES
Nous nous appliquerons à développer des épreuves « féminines » grâce à une Coupe d’Aquitaine avec une épreuve par département, et dans les courses garçons à faire une grille de prix spécifique pour les inciter à venir. S’appuyer sur les valeurs sûres pour promouvoir le sport au féminin grâce à des interventions dans des écoles.
BMX
Pour ce qui est du BMX, c’est satisfaisant dans l’ensemble mais nous avons quand même un cruel manque d’éducateurs, d’arbitres et de bénévoles. Nous avons beaucoup de mal à fédérer ceux qui veulent s’investir durablement.
Il faudra se préoccuper un peu plus des petits clubs et essayer de leur donner des facilités pour réussir à se développer, être à leur écoute…
On devra aussi se pencher sur les montées et descentes de nos pilotes entre les catégories A et B pour les Coupes d’Aquitaine.
CYCLO-CROSS
Ces dernières années la discipline du cyclo-cross a vécu un important renouveau. Des organisations ont vu le jour et sont maintenant pérennes. Le niveau des compétiteurs est chaque saison en constant progrès.
Maintenir cette dynamique engagée est essentiel. Il convient aussi de renforcer la discipline afin qu’elle soit présente dans tous nos départements.
ARBITRES
Les arbitres sont indispensables à la pratique de tout sport et en particulier du cyclisme. Ils sont actifs et attentifs au bon déroulement des compétitions. Ils doivent constamment collaborer avec tous les acteurs du cyclisme (coureurs, organisateurs, entraîneurs, presse etc.) qui défendent des intérêts différents.
La communication est un point indispensable à mettre au centre du bon fonctionnement du corps arbitral, elle permet d’être toujours au courant de l’actualité. Des rencontres d’arbitres seront donc proposées.
Former et renouveler les arbitres est aussi indispensable. Tout comme les coureurs et les dirigeants, les arbitres sont des passionnés de cyclisme, c’est pourquoi il est important de les former tôt à cette fonction en remettant en place les « jeunes arbitres ».
Pour faciliter le travail des arbitres, le comité régional peut prévoir du matériel à mutualiser pour toutes les disciplines : transpondeurs, vidéo, informatique.
Autres sujets au centre de nos préoccupations :
Chercher à réduire la fuite de nos meilleurs coureurs vers les comités voisins ou à l’étranger.
Renouer les échanges avec les régions limitrophes d’Espagne. Étant frontaliers, il nous est important de créer des échanges avec ces régions (Aragon, Navarre et Pays-Basque).
Oui, le transfrontalier est une aubaine et on peut parfaitement favoriser son développement en s’imposant des règles qui éloigneront tout risque pour nos courses.
Les finances : Anticiper
Aujourd’hui nous souhaitons anticiper la diminution des subventions des collectivités en nous rapprochant de partenaires privés. Il faudra être précurseur pour assurer l’avenir. C’est un objectif majeur car nous ne serons pas les seuls à démarcher. Il faudra être les premiers et surtout innovants pour intéresser le plus grand nombre. Il n’est pas question de se transformer en panneaux publicitaires mais il faut intégrer ces partenaires dans une action qui leur permettrait aussi d’exister.
D’autres actions peuvent être encouragées.
Relations clubs-secrétariat
Ces dernières années ont vu de nombreux changements dans la vie des secrétariats des clubs indispensables à l’ère informatique où nous vivons. Conscients que les tâches administratives sont souvent lourdes, nous nous engageons à mettre le lien entre les secrétaires des clubs et ceux du comité au coeur de notre communication. Nous proposons également des formations pour les nouveaux clubs et nouveaux organisateurs afin de les accompagner au mieux dans le dédale de notre administration. Nous resterons à l’écoute de toute évolution afin d’améliorer cette relation.
Il sera essentiel de préparer le personnel à l’organisation de la Nouvelle Aquitaine. Les méthodes de travail devront être différentes et surtout coordonnées. Former le personnel et travailler dès à présent avec les deux autres régions est indispensable.
Les éducateurs
Les éducateurs sont les fondations de nos écoles de vélo. Nous souhaitons mettre leur action en valeur.
Dans ce but, nous proposons une formation et un suivi afin de développer et de consolider leur polyvalence.
Il serait utile de recycler les éducateurs tous les deux ans au moins. Les échanges entre eux sont toujours intéressants et enrichissants. La région ne peut qu’être gagnante à faire monter en compétence ses éducateurs.
LA NOUVELLE AQUITAINE
Nous sommes déjà en relation avec les deux autres comités régionaux, car nous voulons commencer à travailler pour que le rapprochement se fasse sur de bonnes bases et que la NOUVELLE AQUITAINE redevienne une terre de cyclisme, une terre de Champions.
Dans un temps assez court l’obligation d’harmoniser les compétences des différents comités va nous demander de mettre en place de nouvelles stratégies de gestion dans tous les domaines et cela en tenant compte des forces de chacun. Et cette gestion doit se faire sans oublier que les clubs et les structures sont gérés en majorité par des bénévoles.
Ce projet est riche et dense. Il a pour but d’être mis en place durant ces quelques mois et d’être pérennisé après le rapprochement des régions.
C’est à vous les clubs qu’appartient le choix de changer ou non le mode de gouvernance du Comité d’Aquitaine et surtout de décider avec nous de construire une
NOUVELLE AQUITAINE.
Composition de la liste
 DEDIEU Vincent (VC Bazas/Bernos)
 BUSSER Anne-Marie (Présidente BMX Gujanais) Collège BMX
 FOURCADE Lionel (BEARN VTT GAVE ET COTEAUX) Collège VTT
 MORLAAS Marina (VC Salies) Collège Féminin
 DE LAITRE Gérard (US Villenavaise Cyclisme) Collège Médecin
 CHAUVIER Sophie (Girondins de Bordeaux Cyclisme) Collège Féminin
 BONNET Richard (Président UC Gradignan) Collège Loisir
 LAMONTAGNE Pierre-Marc (CC Périgueux Dordogne)
 LABEQUE Jean-Michel (Président UC Arcachon)
 MORIN Julien (Stade Montois)
 VANDAL Alain (CA Béglais)
 MEYZENC Eric (Président Aviron Bayonnais)
 PASQUET Audric (CC Marmande)
 GOSSARD William (CC Périgueux Dordogne)
 DIZY Christophe (Président Urt vélo 64)

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Articles récents

Toutes les news du mois

CYCLE&RUNNING E.LECLERC à MARMANDE

Commentaires récents

Faire une donation

Sud Gironde - CYCLISME a besoin de votre générosité. Pourquoi ?

Rejoignez-nous !