La DN17 Nouvelle Aquitaine à la Classique des Pyrénées dames

Entretien avec Jean Christophe Barbotin directeur sportif de l’équipe DN17 Nouvelle Aquitaine.… L’équipe termine fort la saison… Oui, Pauline Allin est leader de cette coupe de France individuellement, et nous sommes 5ème par équipe. Tout cela malgré de nombreuses réformes qui ne nous avantagent pas, à mon avis c’est une marche arrière. Cela ne représente […]

Entretien avec Jean Christophe Barbotin directeur sportif de l’équipe DN17 Nouvelle Aquitaine.…

L’équipe termine fort la saison…
Oui, Pauline Allin est leader de cette coupe de France individuellement, et nous sommes 5ème par équipe.
Tout cela malgré de nombreuses réformes qui ne nous avantagent pas, à mon avis c’est une marche arrière. Cela ne représente pas le niveau de cette année ou nous avons peut-être eu du mal à démarrer et d’autres n’ont marché qu’en début de saison.
Dans cette coupe de France il n’y a plus que 6 épreuves, pas de contre la montre, pas de course à étapes, je lui donne donc moins de crédit.
Actuellement ce sont les juniors qui dominent, mais avec la scolarité de certaines nous n’avons pas pu toujours présenter nos meilleurs éléments, il faudrait revoir le calendrier.
Rien n’est établi, il pourrait y avoir des changements ce dimanche dans les Pyrénées …
C’est possible, Pauline n’a que 10 points d’avance ! Nous aimerions davantage axer notre course sur elle plutôt que sur le classement par équipe, ou nous pourrions aussi figurer sur le podium. Sur la Picto-Charentaise nous n’avions 2 filles malades et 2 qui finissent. Nous avons perdu des points ou plutôt rien gagner.
Vous sortez d’un Tour d’Irlande (RAS Na MBAN) plus que satisfaisant ?
Oui Iris Sachet gagne la dernière étape, meilleur sprinteuse, nous avons aussi montré un gros collectif qui sans une chute ou de nombreuses filles sont allées au sol nous aurait permis de faire encore mieux.
La Classique des Pyrénées est-elle dans vos « cordes » ?
Oui tout à fait, il n’y a pas de grand cols, des montées de 5-6 kilomètres c’est ce que nous avons connu en Irlande, ça nous convient. Le rythme sera différent, les filles auront « la pancarte » il faudra adoptée une stratégie adéquate.
… et pour l’an prochain ?
Nous aviserons en temps utile, mais il se pourrait que nous ne fassions pas toutes les coupes de France et favorisions des déplacements sur les courses UCI qui ne nous coûteraient pas plus cher et seraient davantage profitable à l’évolution de nos filles.

——————————

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Toutes les news du mois

Articles récents

CYCLE&RUNNING E.LECLERC à MARMANDE

Commentaires récents

Faire une donation

Sud Gironde - CYCLISME a besoin de votre générosité. Pourquoi ?

Rejoignez-nous !