De jeunes étudiants charentais s’investissent dans l’organisation d’une course cycliste

Dès le 19 septembre 2018, ils annonçaient : « Dans le cadre de nos études nous avons l’ambition de créer une course cycliste d’envergure régionale ouverte aux athlètes des catégories 1-2-3-J-PC Open et qui aura lieu le 23 mars 2019. Il s’agira d’une course en ligne qui fera le tour de la communauté de communes des […]

Dès le 19 septembre 2018, ils annonçaient :

« Dans le cadre de nos études nous avons l’ambition de créer une course cycliste d’envergure régionale ouverte aux athlètes des catégories 1-2-3-J-PC Open et qui aura lieu le 23 mars 2019. Il s’agira d’une course en ligne qui fera le tour de la communauté de communes des 4B. Le circuit passera obligatoirement par les 4 communes représentatives soit Barbezieux, Blanzac, Baignes et Brossac.

Si ce projet nous tient à cœur, c’est du fait que deux membres du groupe sont passionnés de cyclisme et font partis du club de L’AC4B, club qui aura pour rôle de commanditer cet évènement. Quant au troisième membre, il a été séduit par l’idée novatrice de faire découvrir le Sud Charente par le biais du sport. »

Voilà comment ils présentaient le projet sur leur page Facebook.

Mais à l’image d’une véritable course de fond, certains perdent les roues comme Tewfik Berkai…

Rencontre avec Benjamin Didou et Clément Debien.

        –   Pouvez-vous nous présenter votre équipe?

■Tewfik Berkai : Responsable financier et logistique

■Clément Debien : Responsable des relations extérieures et responsable administratif

■Benjamin Didou : Chef de Projet et responsable communication

        –     Vous êtes étudiants à l’IUT d’Angoulême en 2ème année de Techniques de commercialisation, quels ont été le point de départ et le but de ce projet ?

L’idée a germé à partir de septembre comme projet à l’IUT mais il faut bien le dire c’était une envie de coureurs cyclistes que nous sommes. Pour un tel investissement il aurait fallu être minimum 4 ou 5 d’après nos professeurs, mais pour eux le challenge serait compliqué et difficile à atteindre. C’est ce qui nous a motivé durant environ 400 heures que nous y avons consacrées.

  • La Charente compte encore de belles courses cyclistes, avez-vous reçu un bon accueil parmi les organisateurs de celles-ci ?

Ils ne nous ont pas vraiment mis d’obstacles devant les roues, le seul problème a été de trouver une bonne date. Nous avions pensé au 3 mars en remplacement du Tour du Pays d’Aigre, mais la décision un peu tardive de son annulation nous a obligé à chercher un jour favorable du calendrier, là ou il n’y avait pas d’épreuve en concurrence dans la région.

  • A une période ou la moyenne d’âge des bénévoles dans les associations tend à vieillir, à priori chez les organisateurs de courses cyclistes, ne vous a-t-on pas pris pour des « illuminés » ?

Même si personne ne nous l’a dit en face, nous étions pris pour des rêveurs, peut être présomptueux, c’est ce qui nous a motivé. Nos profs, vue l’ampleur de notre entreprise, pensaient que pour un tel projet une micro entreprise avec 4 ou 5 participants aurait été nécessaire pour le mener à terme. Nous avons trouvé une motivation supplémentaire pour leur montrer de quoi nous étions capable !

  • Avez-vous reçu des conseils d’organisateurs déjà en place ?

Se lancer dans un tel projet sans aucune connaissance du domaine de l’organisation était périlleux. Philippe Nadon le président de notre club (l’AC4B) nous a mis le pied à l’étrier, puis au fur et à mesure du temps qui passe, les réunions avec les membres du club nous ont fait sentir qu’il allait falloir se montrer assidus et persévérants.

Nous remercions Alain Clouet et Rapahël Naudon pour leurs conseils éclairés qui nous permis de rester assidus, persévérants et surtout optimistes pour le 23 mars.

  • Quel a été la partie la plus difficile à gérer? …budget, administration, sécurité etc…

Lors de nos premiers contacts avec la préfecture, les mairies et les éventuels partenaires, notre âge (19 ans) a peut-être été un obstacle, puis au fur et à mesure ils ont compris que notre entreprise était sérieuse.

Ce Tour Cycliste des 4B Sud Charente, course en ligne, servira de support au championnat départemental des 1ère catégorie. Nous avons réussi à réunir un budget avoisinant les 10 500 euros sans compter les parties gratuites que nous avons négociées comme les véhicules qui nous seront prêtés.

Ce poste budget a donc été approvisionné comprenant les prix coureurs, droits fédé, les pompiers, le médecin, la sécurité, les signaleurs, les motards, etc…. Ensuite, toutes les démarches administratives demandent beaucoup de temps, nous nous sommes partagés les taches pour en venir à bout.

  • Avez-vous déjà des contacts avec des équipes qui pourraient faire le déplacement ?

Oui le Top 16, le CC Marmande 47, le GSC Blagnac VS 31 entre autres ont été les premiers intéressés par notre course. Il est encore un peu tôt pour connaitre la participation mais nous devrions pouvoir compter sur une beau peloton.

  • Si le succès, et on vous le souhaite, est au rendez-vous, pourriez-vous reconduire l’épreuve l’an prochain ?

Nous ne pensons pas, mais cela nous servira à l’avenir tant nous nous sommes investis, et pour éventuellement participer à l’organisation d’autres courses si notre challenge est réussi…

Lorsque le rideau sera tombé ce samedi 23 mars nous pourrons sans doute être fiers tout en restant humbles et modestes !!!

6 Commentaires

    PM Lamontagne14 mars 2019

    13

    Je confirme que l’équipe DN2 du CC Périgueux Dordogne sera au départ de cette belle épreuve.
    Je salue vivement et remercie Clément et Benjamin pour cette initiative.
    Songeons à la pérenniser pour 2020 et … pourquoi ne pas réfléchir à remettre en route une très ancienne classique disparue, à savoir Périgueux – Angoulême .

    rouxel jean-marc6 mars 2019

    16

    Félicitations à ces deux jeunes investisseurs sportifs… On peut souhaiter qu’ils fassent des émules, amicalement

    Rouzeau JLouis.6 mars 2019

    15

    Je suis un copain de Benjamin,et pour avoir suivi un peu l’évolution du projet,je dois leur tirer mon chapeau,car étant moi même co-organisateur d’une belle épreuve (Challenge Guy Epaud),je vois les difficultés rencontrées pour ce genre de chantier,et partir comme ça a l’aventure sans expérience dans le domaine de l’organisation de courses cyclistes ,fallait un sacré culot et pour être honnête j’étais un peut septique au départ,mais j’ai vite changé d’avis devant leur obstination,et la ferveur dont ils ont fait preuve pour la mise en oeuvre du projet!!….
    Je serai là le 23 (avant et après ) pour un coup de main,et je serai fier de participer a cette aventure!!…..
    .Bravo les garçon et que vôtre exemple suscite des vocations parmi la jeunesse sportive……..
    JLR.

    Chaminaud6 mars 2019

    9

    Félicitations, bravo pour ce beau projet

    Jean-gabriel6 mars 2019

    12

    Bravo à vous tous et amitié à Clément

    Debien Florence6 mars 2019

    15

    La passion est un moteur encouragement à vous 3‍♂️

Laisser un commentaire

Articles récents

Toutes les news du mois

CYCLE&RUNNING E.LECLERC à MARMANDE

Commentaires récents

Faire une donation

Sud Gironde - CYCLISME a besoin de votre générosité. Pourquoi ?

Rejoignez-nous !