Jacques Dupont a lâché prise

Jacques Dupont nous a quitté….

Jacques Dupont a lâché prise

   Il commença dans le sport par le basket, puis pratiqua football et rugby, pour se tourner vers l’équitation. Il découvrit le cyclisme en 1946, l’année de ses débuts, grâce à un de ses voisins. Son tout premier rendez-vous avec la gloire, sera le11 aout 1948 à Londres. Sélectionné sur le « km » des Jeux Olympiques, il décroche le titre à la nuit tombante, après avoir attendu son départ, près de deux heures. Mais le sort cruel le piégea le 19 Septembre 1948, un peu plus d’un mois après son sacre Olympique, il honore un contrat sur piste à Perpignan. Dans la finale de la vitesse il chute lourdement, transporté dans le coma à l’hôpital le diagnostic est lourd : fracture du crâne. Le lendemain, devant son amélioration les docteurs le laissent rentrer chez lui. Deux jours plus tard, en montant l’escalier qui conduit à sa chambre, il s’affaisse sans connaissance. Transporté aux urgences il restera trois jours entre la vie et la mort, opéré il refera surface trois semaines plus tard. Ce n’est qu’à force de volonté et mot par mot qu’il retrouvera l’usage de la parole trois mois après. Celui que l’on croyait perdu à jamais pour le cyclisme, renaissait à la vie en allant s’imposer dans Paris-Briare 1949, devant tous les cracks parisiens. Une belle carrière pro lui tendait les bras, il allait s’y jeter tête baissée avec succès. Ses victoires dans Paris-Tours 1951 et 1955, son titre de champion de France sur route 1954 les Boucles de la Seine 1957, mirent en évidence la classe de ce percutant routier sprinter. A juste la trentaine dépassée, alors qu’il pouvait encore espérer deux ou trois belles saisons, il préférait raccrocher et ouvrir une quincaillerie dans le centre de Cahors. Pour meubler ses loisirs il entrera dans l’encadrement de l’équipe de rugby du grand club cadurcien. Revenu à Lezat, la mairie inaugurera une rue à son nom, en souvenir de ses deux médailles olympiques. Jacques ‘’La méthode’’ homme timide et réservé, possédait la pudeur de l’âme, pour traverser sa carrière et sa vie dans les voiles de la discrétion. Il était né le19 juin1928 à Lezat, il est décédé ce 4 novembre 2019 à Fossat (Ariège), après une fin de vie difficile.

Gérard Descoubès

 

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Articles récents

Toutes les news du mois

CYCLE&RUNNING E.LECLERC à MARMANDE

Commentaires récents

Faire une donation

Sud Gironde - CYCLISME a besoin de votre générosité. Pourquoi ?

Rejoignez-nous !